Présentation de la Commune

La commune de Saint Geniez (de Dromon), dans les Alpes de Haute Provence (04) se situe sur la D3, Route du Temps qui relie Sisteron(15km) à Digne en plein cœur de l’UNESCOGEOPARC de Haute Provence.

Le village est situé à une altitude de 1100 m, mais la commune d’une superficie de près de 4000 ha oscille entre 637 m et 1700 m d’altitude ; elle est traversée par deux affluents de la Durance : le Riou du Jabron et le Vançon. Commune très boisée (1240 ha), sa forêt domaniale est exploitée en futaie jardinée depuis 2019.

Si la commune a vu sa population bien diminuer au cours de son histoire  suite à un fort exode rural au XIX ème siècle, au dernier recensement de février 2019, la population qui a bien rajeuni depuis quelques années s’élève à 99 habitants à l’année auxquels il faut ajouter ceux des nombreuse résidences secondaires.

Le patrimoine  de la commune est riche et varié (bâtis, faune flore fossiles…)

Activités

En acteur comme en spectateur, la région offre une multitude d’activités. Toutefois, il faut tenir compte que l’on jouit ici d’une des plus belles expressions de la nature.
A pied, à cheval, en vtt ou en parapente, on rencontre chamois, mouflons, fossiles, flore exceptionnelle, traces d’anciennes civilisations, monde rural tel qu’il existe aujourd’hui avec son retour à l’artisanat et toujours les fameuses transhumances.

Au menu :

  • Randonnées pédestres: Carte IGN 3339ET

A côté du « GR 6 » et des « Chemins de Compostelle » , nous disposons d’une zone de moyenne montagne particulièrement sculpturale.
Points de vue, sentiers historiques, grottes, à la poursuite de la faune ou de la flore, sur les drayes de la transhumance, ou en longeant un torrent.

Inoubliable ! Votre monture vous amènera de landes en forêts, de crêtes en torrents, dans de vieux hameaux en ruine, sur les vestiges d’allées romaines ou sur les traces des Ligures. « Les cavaliers de Saint-Geniez »vous organise des randonnées de 2 heures, … voire de plusieurs jours!

 

La balade est paisible et accessible à tous. Vous circulerez à pied dans un parc de 15 ha, aux abords du village de Saint-Geniez.

  • Parapente:

L’aérologie des Alpes de Haute-Provence est très favorable à la pratique des sports aériens.
Ce site est géré par le “Club Altitude” qui vous propose des baptêmes :

    Une  phase d’équipement récente  sur la falaise de « Pierre Ecrite »a permis de démocratiser le site, il y a presque de tout (du 5c au 8) et l’équipement est plus “moderne”. Les nouvelles voies sont très jolies, variées et ce secteur est grimpable durant tout l’été (même aux heures les plus chaudes!!)

    Des paysages exceptionnels, tant au niveau de la pratique que des paysages rencontrés, du très beau VTT pour les amoureux de singles à condition d’avoir le niveau ! Les ballades sont belles et… sportives.

    Pour les amateurs, les « Chemins du Soleil » relient St Geniez à Thoard.

    Hébergements

    Plusieurs établissements vous proposent de vous héberger pour des courts ou des longs séjours dans notre belle commune :

    • Le gite d’étape « LE DROMON » +33 6 42 19 96 21

    Location en gestion libre, demi-pension ou pension complète

    • Les gites et chambres d’hôtes de « CHARDAVON » +33 4 92 61 29 04 –          +33 6 45 24 69 85

    Location en gestion libre et demi-pension

     

    • Le gite « LES CAVALIERS DE SAINT-GENIEZ » +33 4 92 61 00 87 –                           +33 6 07 60 65 12 – +33 6 85 16 38 70

    Location en demi-pension, bivouacs, tourisme équestre

    Location de gites en gestion libre, possibilité de panier repas en fonction de la saison, location de salle, évènements

     

    Patrimoine

    La commune de Saint Geniez dispose d’un large patrimoine matériel et immatériel :

    Plusieurs bâtiments en plus ou moins bon état dont certains sont classés ou inscrits aux Monuments Historiques.

    Il ne faut pas manquer de s’arrêter sur la D3, entre Sisteron et Saint Geniez, pour admirer à la sortie du défilé du même nom, la belle Pierre Ecrite datant du V ème siècle,

     

    puis un peu plus loin le Hameau de Chardavon .

     

     

    Au cœur du village, vous pourrez apprécier la fontaine,

     

    le lavoir de la Font du Jacquet (nouvellement restauré par la municipalité avec le concours de la Région, de la Fondation du Patrimoine, et de généreux donateurs) ;

    l’église, reconstruite au courant du XVIIe siècle a su garder son charme tout particulier ; cependant par arrêté municipal de 2006, elle est fermée au public.

     

    La nouvelle municipalité vient d’engager des travaux de restauration afin de permettre à tous ceux qui le souhaitent de pouvoir y admirer des différentes tableaux et objets qu’elle renferme.

            

     

    En quittant Saint Geniez, en direction d’Authon, une halte incontournable s’impose au Hameau de Chabert    

          

    pour voir la Chapelle de Dromon et sa Crypte.

     

     

    Le village regorge aussi de curiosités à travers ses hameaux riches en sites historiques, géographiques, géologiques, en bâtis, en points de vue….

     

    Vous pourrez retrouver tout cela de manière plus détaillée sur les différents sites : Association de Rénovation du Patrimoine Genézien : ARPAGE

    C’est sans compter sur le patrimoine immatériel relativement important pour une si petite commune, résultant d’une vie associative intense, d’activités pastorales, agricoles et commerçantes qui animent la commune tout au long de l’année.

    Le village

    La région est habitée depuis la plus haute antiquité ; elle entre dans l’histoire avec Dardanus, notable romain, fonctionnaire impérial riche et puissant, nouvellement converti au christianisme. La Pierre Écrite, dans le défilé de Chardavon, témoigne de son passage, sans doute de son établissement vers le 1er quart du Vème siècle, qui voit le sac de Rome par les Wisigoths. Établissement qui n’a pas encore été, topographiquement, bien défini. Il faut attendre le Xème siècle pour voir le village de St-Geniez prendre ce nom qui est celui d’un martyr chrétien d’Arles.

    Une église est édifiée au pied du Pas de l’Echelle et une chapelle, sous le rocher dit de Dromon, probablement sur un site de pèlerinage païen. Mentions en sont faites lors de la donation à l’abbaye de Saint-Victor de l’ensemble des édifices religieux de St-Geniez et de Dromon par l’évêque de Gap au XIème siècle.

    Suivent quelques siècles de convoitises entre seigneurs locaux dont les de Gombert qui deviennent seigneurs des lieux à partir du XIVème siècle ainsi que de luttes religieuses, de vicissitudes épidémiques.

    Au XVIIème siècle, la chapelle de Dromon a disparu – guerres, luttes fanatiques, accidents géologiques, on ne sait exactement. A St-Geniez, l’église est en ruines, pour les mêmes raisons. Il n’existe aucun document permettant de savoir quel était son aspect d’origine. Quoiqu’il en soit, aux environs de la moitié du XVIIème siècle, elle est reconstruite sous son aspect actuel et la chapelle de Dromon reconstruite après la découverte fortuite de ce qu’il en restait au pied du rocher, permettant à cette occasion de découvrir ce qui fait tout le prix de ce lieu : la crypte. Sa datation, son origine et sa destination restent largement mystérieuses.

    Puis, jusqu’à la Révolution, le village poursuivra l’existence de tous ces villages de moyenne montagne, sous l’Ancien régime. A la fin du XVIIIème siècle, les de Gombert qui ont exercé leur autorité sans aucune discontinuité, de façon exclusive et intégrale jusqu’à la Révolution qui abolît les seigneuries, perdront leur fief, leur château sera détruit.

    Le XIXème siècle verra le lent progrès des voies de communication, qui n’empêchera pas le dépeuplement qui atteindra son maximum à la guerre de 14-18.

    En l’entrée dans le 20ème siècle, peu de progrès, il faudra atteindre la fin de la Seconde guerre mondiale pour voir arriver l’eau courante, puis l’électricité.

    Aujourd’hui demeurent les activités de toujours pratiquées par de jeunes agriculteurs : élevage de moutons, de chèvres, puis récemment de bovins, apiculture. De jeunes couples se sont fixés à St-Geniez, exerçant dans l’enseignement.

    Le café-restaurant Le Dromon a repris ses activités depuis peu, avec succès.

    Saint-Geniez fait actuellement partie de la Réserve Géologique des Alpes de Haute Provence   et de l’Unesco Géoparc . Elle offre donc un large éventail de fossiles datant de plus 100 000 ans, une faune et une flore luxuriante.